Réparation Tweeter Klipsch RB-35

Spread the love

Trahies par leur dorure étincelante on ne peut rater une paire d’enceinte Klipsh. J’ai acquis deux fois 10kg de Klipsh RB-35 en 2005 et sur leurs 13 ans de vie elles sont restées un peu au repos pendant 2-3 ans. En 2018 à leur remise en service, surprise, le son des tweeter est complètement étouffé et asymétrique, un des deux tweeter à peine audible.

Investigation et réparation

Je vois sur un article (lien en fin d’article) que il est possible de démonter les tweeter eux mêmes pour les nettoyer. De toute facon les enceintes étaient inutilisables donc c’est parti je prend le risque.

On commence par les 8 vis torx TX15 du panneau avant. Ce n’est pas la peine de démonter l’arrière sauf si vous voulez checker le crossover.

On dévisse alors le tweeter tenu par 3 vis Crusiforme.

Les cosses se détache sans problème et leur taille sert de poka-yoke. 

Au ohmmetre pas de souci on est dans les entre 2 et 4 ohm.

Pour désasembler le tweeter il faut casser la coller jaune qui tient l’aimant, ca se fait au couteau. Ensuite l’aimant se détache en tirant dessus avec un peu de force.

On voit directement dans la rainure de l’aimant du tweeter que il y a bien un fluide mais il est très épais et chargé de particules à l’aspect métallique.

Le solénoïde n’a vraiment aucune chance de bouger.

Pour le nettoyage, d’abord avec des morceaux de papier glissés dans la rainure. Puis avec un fil pour breadboard, le contact métallique fait tout juste la taille de la rainure.

Dans le second tweeter le fluide était très épais aussi mais aucune particule ce qui explique qu’il était légèrement plus audible. J’ai bien sûr nettoyer les deux dans un souci de symétrie.

Avec les manipulations de nettoyage il a fallu ressouder un fil.

Au remontage, l’aimant s’auto-aligne et tient en place sans devoir le recoller. Pour l’instant je teste comme ça.

Remplacer les tweeter

Si le nettoyage ne fonctionne pas il faudra penser à remplacer les tweeter.

Les tweeters originaux K-130-DN ne sont plus produits et été remplacés par les K-137 de la série Synergie, aux mêmes remplacés par les K-138.

Malgré les différences techniques, Klipsch aurrait annoncé que ces reférences peuvent être échangée sans autre modification. On trouve malgré tout des discussions sur l’impact de l’impédance sur la fréquence de coupure du crossover mais cela ne semble pas gêner les utilisateurs à l’écoute.

Petit résumé (je ne garanti pas l’exactitude car je ne possède pas un modèle de chaque)

  • K-130-DN : Dome Titane, 3 ohm, pas de radiateur, base en plastique noir
  • K-137 : Dome Aluminium, 8ohm, avec radiateur, base en plastique noir
  • K-138 : Dome Aluminium, 8ohm, avec radiateur, base en plastique transparent
Klipsch Tweeter comparison K-130-DN K137 K-138

Klipsch Tweeter comparison K-130-DN K137 K-138

Risque du nettoyage

Supprimer le fluide n’est pas sans risque puisque initialement il est présent pour améliorer la conductivité thermique si l’on en croit à nouveau les disscussions sur les forum. De plus le KB130 n’a pas de radiateur donc on est clairement dans un pire cas en ayant supprimé le fluide. Dans le cas où le solénoïde viendrait à fondre il restera la possibilité de remplacer les tweeter par des KB138.

Résultat

C’est le jour et la nuit, le son est vraiment excellent, on sent que les tweeter sont libérés. C’est à ce demander si le son n’est pas meilleur qu’en début de vie.

Liens

Forum canuckaudiomart (mention démontage)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.