Economie d’énergie par inversion du flux de chaleur d’un chauffage mural

Spread the love

Ventilateurs-vue-dessus.jpg

C’est bien connu, la chaleur monte. C’est sur ce principe que sont basés la plupart des radiateurs et chauffages. L’air réchauffé par contact avec les ailettes à l’intérieur du radiateur a tendance à remonter et finalement s’échapper par la grille supérieure tout en aspirant de l’air froid situé près du sol.

Par conséquent l’air au niveau du plafond à tendance à être rapidement chaud tandis que la partie inférieure de la pièce profite beaucoup plus tard de la chaleur produite.

Pour contrer ce phénomène j’ai tenté une expérience.

En inversant le flux d’air dans le radiateur, on augmente l’efficacité du processus d’échange de chauffage global.

Cela semble logique puisque l’air chaud s’échappe alors par le bas et remonte vers le plafond en réchauffant en premier lieu la partie inférieure de la pièce. De cette manière le chauffage peut être stoppé ou réduit beaucoup plus rapidement. L’un dans l’autre on réalise une économie d’énergie et donc une économie d’argent également.

Le principe d’inversion de flux n’est pas nouveau, il est d’ailleurs utilisé dans certain ventilo-convecteur pour réduire la sensation de « pied froid ».

 

L’image ci-dessous schématise la différence entre un flux montant et un flux descendant (inversé). Il est clairement visible que la zone utile de vie profite largement plus de la chaleur produite lorsque le flux est forcé vers le bas.

Comparaison-radiateur-chauffage-flux-inverse.jpg

 

Pour inverser le flux d’air j’utilise 14 ventilateurs d’ordinateur placés sur le dessus du radiateur et poussant l’air vers le bas. L’énergie dépensée à l’alimentation des ventilateurs est de :

Avec les led un ventilateur consomme 0.18 A sous 12V ça nous donne 12*0.18 = 2.16 Watts

La puissance totale 14 * 2.16  = 30.24 Watts.

Cette consommation électrique est relativement élevée, idéalement il faudrait tester sans les led, ce que je ferai dans futur proche.

 

Voici les données techniques des ventilateurs : 8*8*2.5cm, 38.4 CFM, 17.5 dB, 1200 RPM

Leurs prix : 1,5 euro pièce et donc 21 euros pour les 14.

 

On calcule rapidement le bruit produit par les 14 unités :

17.5 + (13*3) = 56.6 dB ce qui est comparable au bruit ambiant d’un grand magasin.

 

A l’usage l’inversion de flux améliore grandement la vitesse de chauffe de la pièce. La chaleur est également mieux distribuée, on réduit les zones froides. Le bruit est par contre conséquent.

En conclusion, l’inversion de flux est une réussite et je la recommande à qui voudrait optimiser le chauffage d’une pièce.

Ventilateur-PC-montage-par-trois.jpg
Inversion-de-flux-radiateur-dessus.jpg
Inversion-de-flux-radiateur-complet.jpg
Ventilateur-PC-14-en-ligne.jpg



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.